Méthodes de jardinage

Je réalise des jardins potagers dans le respect des principes de jardinage écologique, ce qui englobe les caractéristiques de la culture biologique, l’agroécologie et la permaculture.

Culture biologique

La culture biologique se caractérise par la non utilisation de pesticides, ni d’engrais chimiques. Nourrir le sol et favoriser la vie microbienne qui s’y trouve est primordial, et passe par le paillage, la culture d’engrais verts et l’utilisation du compost.

Exemple d’application chez Tomate & Capucine :
Utilisation de compost, terreau, graines et plants certifiés biologiques.

Agroécologie

L’agroécologie est à la fois une discipline scientifique, une vision de la société et un ensemble de pratiques de cultures. Elle est principalement représentée en France par Pierre Rabhi, depuis les années 60.

Ses actions sont aujourd’hui relayées par l’association Terre & Humanisme.
Les pratiques agroécologiques au potager visent à se reconnecter avec la nature et respecter le vivant. Par exemple connaître le système de défense naturel des plantes contre les agressions permet de n’intervenir que lorsque c’est nécessaire et au bon moment, afin de limiter au maximum l’utilisation de traitements, même biologiques. Observer avant d’agir est de mise au potager agroécologique.

Exemple d’application chez Tomate & Capucine :
Accompagnement des clients pour utiliser des traitements naturels contre les ravageurs et maladies.

Permaculture

La permaculture est un courant fondé en Australie par Bill Mollison et David Holmgren, fondé sur 3 principes éthiques :
prendre soin de la terre, prendre soin des hommes, et distribuer équitablement les ressources limitées.

Au potager, la permaculture se traduit notamment à travers les principes suivants : chaque élément remplit plusieurs fonctions, chaque fonction est assurée par plusieurs éléments, efficacité énergétique, polyculture et diversité des espèces, travailler avec la nature plutôt que contre elle, et bien d’autres !

Exemple d’application chez Tomate & Capucine :
Favoriser les associations de cultures, optimiser l’espace par la succession de plantes à cycle court et à cycle long.